Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cartes Alsace

 

Source : Larousse.fr

 

http://www.larousse.fr/encyclopedie/region-france/Alsace/105009

Géographie physique

 

Le cadre physique et les paysages humanisés concourent à la diversité de l'identité alsacienne. Bordé à l'est par le Rhin et à l'ouest par le massif boisé des Vosges, le fossé d'effondrement rhénan constitue l'ossature de la région.

Le versant oriental des hautes Vosges, qui délimitent nettement l'Alsace de la France de l'Est, surplombe le fossé rhénan face à la Forêt-Noire, en territoire allemand. Le ballon de Guebwiller couronne, à 1 424 m d'altitude, le massif vosgien. Sur ce dernier s'étagent herbages et cultures, vastes forêts de feuillus et de conifères, hautes chaumes, où perce abondamment la roche dégarnie. Du sud au nord, les Vosges se rétrécissent et s'abaissent progressivement pour ne former qu'un bourrelet montagneux au niveau du col de Saverne, juste au sud du parc régional des Vosges.

Situées à l'interface plaine-montagne, les collines sous-vosgiennes portent des sols calcaires et marneux, enrichis de lœss (dépôts limoneux d'origine éolienne). C'est le domaine de la vigne alsacienne, qui se confond avec les vallées entaillant le massif oriental des Vosges. Une dénivellation de plus de 1 000 m transforme la plaine rhénane en un vaste couloir où convergent les rivières vosgiennes et l'Ill, qui prend sa source dans le Jura septentrional. Rives gauche et droite du Rhin ont été modelées par le fleuve, dont les flots furent à l'origine des multiples bras qui ont donné naissance au Ried (« terrain marécageux », en allemand) verdoyant et giboyeux, mais dont les effets s'atténuèrent lorsque, au XIXe s., des travaux d'endiguement furent réalisés. Les rieds sont des sols humides, souvent caillouteux, parfois boisés, par endroits fertiles grâce aux dépôts de lœss. La plaine alluvionnaire s'étend jusqu'au piémont vosgien par une lente transition conduisant d'un milieu de graviers à des terrasses limoneuses étagées. Autour de Strasbourg, trois lobes lœssiques – l'un au nord, l'autre à l'ouest, le troisième au sud – ont contribué à la réputation d'une agriculture riche et diversifiée.

 

La structure du relief confère à l'Alsace un climat semi-continental, les Vosges faisant obstacle aux vents d'ouest. Des printemps tardifs et des automnes précoces, des étés chauds et des hivers parfois rudes, en particulier dans les hauteurs, contrastent avec le climat du Bassin parisien. Les étés connaissent d'abondantes précipitations – les orages sont fréquents –, qui apportent suffisamment d'humidité pour permettre la culture du maïs en plaine. Néanmoins, celle-ci est nettement moins arrosée que le massif vosgien. L'ensoleillement, qui se prolonge en automne, est favorable à la vigne et aux arbres fruitiers.

L'exposition du piémont oriental des Vosges est telle que la vigne y trouve sa terre d'élection, le long de la fameuse « route du vin », dont les crus les plus prestigieux sont localisés près de Colmar.

 

 

 

Carte géologique

Geologie.jpg

 

Carte pluviométrie

Pluviométrie.jpg

 

Carte relief

Relief.png

 

Carte eau

carte_eau.jpg

 

Carte forêts

Carte foret.jpg

Écrit par damien3l2 Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.