Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Description botannique des orchideceaes.

 

par http://www.botanique.org/auteur/www-botanique-org-article2

Les fleurs d’orchidées sont constituées, de l’extérieur vers l’intérieur (fig. f. ci-dessous) :
de 3 sépales,
de 3 pétales dont un est transformé en labelle (fig. a),
de normalement 2 étamines dont le pollen est regroupé en pollinies (fig. e),
et d’un ovaire placé sous les pièces florales (fig. a).

L’ovaire est souvent torsadé (fig.a) et place alors le labelle (pétale supérieur transformé)

en position inférieure (fig. a).

 

DESCRIPTION BOTANIQUE.JPG

 

 

 

Les Orchidaceae sont des plantes à mycorhizes(SYMBIOSE ENTRE UN CHAMPIGNON ET UNE

PLANTE AU NIVEAU DE SA RACINE.)endotrotrophes, épiphytes(PLANTE AYANT COMME

SUPPORT UNE AUTRE PLANTE SANS QU'IL Y AIT DE RELATION DE PARASITISME.)

pour les espèces(THéORIQUEMENT, UNE ESPèCE EST COMPOSéE D'INDIVIDUS POUVANT

DONNER ENTRE EUX UNE DESCENDANCE VIABLE ET FERTILE.) tropicales ou herbacées

(PLANTE AYANT LA CONSISTANCE, LA COULEUR OU LA SAVEUR DE L'HERBE.) terrestres

pour celles de climat tempéré, à croissance sympodiale (UN ENTRE-NœUD EST FORMé PAR

LE BOURGEON TERMINAL DONT L'ACTIVITé VéGéTATIVE CESSE POUR DEVENIR

NORMALEMENT FLORIFèRE. CE BOURGEON EST ENSUITE RELAYé PAR UN BOURGEON

AXILLAIRE QUI FORME L'ARTICLE SUIVANT. VOIR CROISSANCE MONOPODIALE.),

plus rarement, monopodiale(L'ENSEMBLE DES ENTRE-NOEUDS CONSTITUANT L'AXE

CAULINAIRE VéGéTATIF EST FORMé PAR L'ACTIVITé CONTINUE DU SEUL BOURGEON

TERMINAL.). Elles sont parfois dépourvues de chlorophylle, très rarement complètement

souterraines ou rhéophytes(PLANTE VIVANTSUR LESBORDS DE MER.) Leur métabolisme

est souvent de type CAM (identique à celui des plantes succulente(PLANTE ACCUMULANT

DE L'EAU DANS TOUT OU PARTIE DE SES TISSUS. CES PLANTES SONT GéNéRALEMENT

XéROPHILES.). Les racines aériennes des épiphytes sont recouvertes(SE DIT DE LA

DISPOSITION OU DE LA PRéFLORAISON DES PéTALES OU DES SéPALES QUI NE SE

RECOUVRENT D'AUCUNE FAçON ET NE SE TOUCHENT PAS PAR LEUR BORD)d’un voile ou

vélamen constitué de plusieurs couches de cellules. Chez les espèces terrestres, les

racines sont adventives et souvent épaissies en pseudobulbes(ORGANE SOUTERRAIN

CORRESPONDANT à UN AXE CAULINAIRE FEUILLé à ENTRE-NOEUDS COURTS ET SERVANT

D'ORGANE DE RéSERVE ET DE SURVIE DE L'ESPèCE.) Les feuilles sont entières, alternes

(SE DIT D'éLéMENTS INSéRéS OU DISPOSéS ALTERNATIVEMENT.), distiques(SE DIT DE

FEUILLES DISPOSéES SUR DEUX RANGS APPARTENANT à UN MêME PLAN.), rarement

opposées(1. SE DIT DE DEUX FEUILLES (OU DES BRACTéES) INSéRéES FACE à FACE SUR

LA TIGE. , DISTIQUE ET VERTICILLé. 2. UNE éTAMINE EST OPPOSéE à UN PéTALE QUAND

ELLE SE TROUVE SUR LE MêME AXE QU'UN PéTALE ET NE RESPECTE DONC PAS AINSI LE

PRINCIPE D'ALTERNANCE.) ou verticillées(1. SE DIT DES FEUILLES (OU DES BRACTéES)

INSéRéES EN NOMBRE SUPéRIEUR à DEUX SUR LE MêME NIVEAU DE LA TIGE. 2. SE DIT

D'ORGANES INSéRéS AU MêME NIVEAU EN UN CERCLE. EX. : éTAMINES VERTICILLéES PAR

OPPOSITION à CELLES SPIRALéES.), parfois en écailles, souvent charnues et engainantes.

 

Les fleurs sont normalement hermaphrodites(FLEUR BISEXUéE c'est-à-dire PORTANT DES

ORGANES MâLES ET FEMELLES)., trimères, épigynes(SE DIT D'UNE éTAMINE ET, PAR

EXTENSION DE LA FLEUR, DONT LE POINT D'INSERTION DU FILET STAMINAL EST SITUé

AU DESSUS DE L'OVAIRE. VOIR HYPOGYNE ET PéRIGYNE.), zygomorphes(SE DIT D'UNE

FLEUR AYANT UN PLAN DE SYMéTRIE ET NON UN AXE. SYN. : IRRéGULIèRE.), en grappes

(INFLORESCENCE INDéFINIE. SYN. : RACèME.)ou en panicules(INFLORESCENCE RAMIFIéE

DE TYPE GRAPPE DONT LA BASE EST PLUS LARGE QUE LA PARTIE APICALE.), parfois

solitaires. La fleur subit une rotation de 180° (résupination) par torsion de

l’ovaire(PARTIE RENFLéE, BASALE, D'UN CARPELLE UNIQUE (OVAIRE SIMPLE) OU DE

CARPELLES SOUDéS ENTRE EUX (OVAIRE COMPOSé); CONTENANT LE(S) OVULE(S) ET SE

TRANSFORMANT EN FRUIT, CHEZ LES ANGIOSPERMES, APRèS LA FéCONDATION.) ou, plus

rarement, du pédoncule( AXE PRINCIPAL SUPPORTANT UNE STRUCTURE ORGANISéE.

EX. : PéDONCULE D'UNE POMME.) floral. Le périanthe est généralement pétaloïde.

Cependant, les trois pièces externes sont parfois verdâtres ; la pièce médiane étant peu

différente des deux latérales. La pièce interne médiane adaxiale( SE DIT D'UNE PIèCE

FLORALE DONT LE POINT D'INSERTION EST SITUé OU EST TOURNé DU CôTé DE L'AXE DE

LA TIGE. ), diffère souvent des deux autres latérales internes par sa couleur et sa taille et

forme un labelle(PIèCE FLORALE STéRILE EN FORME DE LèVRE..) Les nectaires(GLANDE

SPéCIALISéE PRODUISANT DU NECTAR.) sont très variables parfois en éperon creux à partir

de la base du labelle ou en coupe ou inclus dans le gynécée(ENSEMBLE DES ORGANES

REPRODUCTEURS FEMELLES DE LA FLEUR. ). ou même extrafloraux.

 

Les étamines(ORGANE MâLE DE LA FLEUR CONSTITUé D'UN FILET TERMINé PAR UNE

ANTHèRE.) sont solitaires normalement ; plus rarement leur nombre peut être de

deux (Cypripedium) ou trois (certaines Apostasioideae, absentes de notre flore). Quand

l’étamine est solitaire, il s’agit de celle externe médiane. Dans ce cas, les vaisseaux

( ELéMENT CONDUCTEUR DE LA SèVE BRUTE DANS LE XYLèME, PRéSENT CHEZ LES

VéGéTAUX éVOLUéS.)des deux étamines internes latérales (abaxiales ou ventrales) sont

trouvés dans le gynostemium, ou colonne, constitué de l’androcée( ENSEMBLE DES

ORGANES REPRODUCTEURS MâLES DE LA FLEUR.). adné(SE DIT D'éLéMENTS DE NATURES

DIFFéRENTES ET SOUDéS ENSEMBLES). au pistil(LE PISTIL EST L'ENSEMBLE DES PIèCES

FERTILES FEMELLES. IL EST CONSTITUé D'UN OU PLUSIEURS CARPELLES, LIBRES OU

SOUDéS ENTRE EUX.).. Quand il y a deux étamines, ce sont celles internes latérales.

Quand il y a trois étamines : une est celle externe médiane, toujours opposée au labelle ;

les deux autres sont celles internes latérales.

 

Les grains de pollen sont solitaires chez les Apostasioideae et chez les Cyprepedioideae

alors qu’ils sont en tétrades( LE POLLEN EST LIBéRé à L'éTAT DE TéTRADES QUAND, UNE

FOIS FORMéS, LES GRAINS DE POLLEN SONT DISPOSéS EN QUATRE PAQUETS

CORRESPONDANT à LA DISPOSITION TéTRAéDRIQUE DES QUATRE MéIOSPORES.

EX. : LES TéTRADES DES ERICACEAE.) ou en pollinies chez les autres sous-familles.

Dans ce cas, il y a cinq ou six pollinies par sac pollinique. Les pollinies sont portées par

des caudicules se terminant par un rétinacle visqueux ou viscidium, contenu dans une

bursicule, qui permet à l’ensemble de se coller aux pollinisateurs.

 

L’ovaire est infère( SE DIT D'UN OVAIRE DONT LA POSITION EST PLUS BASSE QUE CELLE

DU POINT D'INSERTION DES PIèCES FLORALES ET QUI EST SOUDé ET INCLUS DANS LE

RéCEPTACLE FLORAL.)., constitué de trois carpelles(ORGANE éLéMENTAIRE FEMELLE DE

LA FLEUR CONTENANT UN OU PLUSIEURS OVULES. LES CARPELLES PEUVENT êTRE LIBRES

(PLANTES APOCARPES) OU SOUDéS (PLANTES SYNCARPES). L'éCAILLE OVULIFèRE

(OU MéGASPOROPHYLLE) DES GYMNOSPERMES A DONNé PAR éVOLUTION LE CARPELLE

DES ANGIOSPERMES. DANS UN CARPELLE VIDE (PAR EXEMPLE CELUI DE LA RENONCULE);

LA PARTIE BASSE RENFLéE ES L'OVAIRE, LA PARTIE INTéRMéDIAIRE PLUS OU MOINS

ALLONGéE EST LE STYLE, ET LA PARTIE TERMINALE, LE STYGMATE.)soudés entre eux

en une seule loge (trois chez les Apostasioidae). La placentation(ENSEMBLE DES

FAISCEAUX CRIBRO-VASCULAIRES éTABLIS ENTRE L'OVULE ET L'OVAIRE, AVANT OU

APRèS LA FéCONDATION.)est pariétale(SE DIT DE LA PLACENTATION QUAND LES OVULES

SONT FIXéS SUR LA PAROI DE L'OVAIRE COMPOSé AU NIVEAU DES SOUDURES DES

CARPELLES.).. Le gynostemium est souvent sous-tendu par un lobe stigmatique élargi ou

rostellum(LOBE STIGMATIQUE STéRILE DES ORCHIDACEAE éLARGI POUR éVITER QUE LE

POLLEN DE LA PLANTE SE DéPOSE SUR SES PROPRES STIGMATES. CECI PERMET DE

LIMITER L'AUTOFéCONDATION ET FAVORISE LE BRASSAGE GéNéTIQUE). permettant de

limiter l’autofécondation.

 

Les ovules(ORGANE ENFERMé DANS L'OVAIRE CONSTITUé DES TéGUMENTS ET DES TISSUS

DIPLOïDES D'ORIGINE MATERNELLE QUI ENTOURENT LE SAC EMBRYONNAIRE HAPLOïDE

CONTENANT LES GAMèTES FEMELLES. L'OVULE FéCONDé SE TRANSFORME EN GRAINE.),

dont le développement est déclenché par la pollinisation, sont anatropes(SE DIT D'UN

OVULE DONT LE CORPS EST ENTIèREMENT RENVERSé, DE SORTE QUE LE MICROPYLE EST

PROCHE DU FUNICULE. LE SAC EMBRYONNAIRE EST DROIT MAIS RENVERSé..), bitéguminés,

parfois unitéguminés, et, toujours, en très grand nombre. Leur fécondation est souvent

retardé, jusqu’à six mois. Le fruit est une capsule(FRUIT SEC DéHISCENT ISSU D'UN OVAIRE

FORMé DE PLUSIEURS CARPELLES SOUDéS ENTRE EUX. VOIR : FOLLICULE, GOUSSE.) fermée

basalement (1. SE DIT DE TOUT PHéNOMèNE AYANT SON SIèGE à LA BASE D'UN ORGANE.

EN PARTICULIER, LA PLACENTATION EST DITE BASALE QUAND LES OVULES SONT SUR

DES PLACENTAS DISPOSéS à LA BASE DE L'OVAIRE. 2. EN CLADISTIQUE, SE DIT DES

TAXONS PRIMITIFS AU SENS STRICT DU TERME, C'EST-à-DIRE APPARUS AVANT LES

AUTRES ET AYANT DES CARACTèRES PLéSIOMORPHIQUES.) et apicalement avec trois ou

six fentes de déhiscence( PHéNOMèNE D'OUVERTURE NATURELLE D'UN ORGANE,

GéNéRALEMENT SEC, POUR LIBéRER DES GRAINES, LE POLLEN OU DES SPORES.

EX. : DéHISCENCE DES ANTHèRES LIBéRANT LE POLLEN, DéHISCENCE DES FRUITS

LIBéRANT LES GRAINES.). Les semences sont minuscules, en nombre infini (plusieurs

millions), avec un embryon non développé, minuscule, un albumen( TISSU DE RéSERVE,

GéNéRALEMENT TRIPLOïDE, RéSULTANT DE LA CROISSANCE DE L'EMBRYON ACCESSOIRE

OBTENU LORS DE LA FéCONDATION DES ANGIOSPERMES, ENTRE UN GAMèTE MâLE ET LES

DEUX NOYAUX CENTRAUX DU SAC EMBRYONNAIRE.) dont le développement est bloqué à

deux ou quatre, plus rarement seize cellules. Les semences ne germent qu’en présence du

champignon spécifique du genre Rhizoctonia. Un protocorme(NOM VéRITABLE DU BULBE

CAULINAIRE OU BULBE SOLIDE. EX. : BULBE DU CROCUS.) se constitue avec des rhizoïdes

basaux, sans radicule( DANS LA SEMENCE, éBAUCHE DE LA RACINE OU BOURGEON

RACINAIRE DE L'EMBRYON.) et généralement sans cotylédon qui donne finalement des

feuilles apicales. Les racines adventives se développent ensuite.

Écrit par damien3l2 Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.