Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les mécanismes de la pollinisation.

Extrait de : "De la fécondation des orchidées par les insectes"

par Charles DARWIN

Structure des Orchis.  Mouvement des pollinies.

Parfaite adaptation des parties dans l'Orchis pyramidalis.

Des insectes qui visitent les Orchidées, et de la fréquence de leurs visites. De la fertilité et de la stérilité de quelques Orchidées. De la sécrétion du nectar, et du retard utile à la fécondation que les papillons éprouvent en le prenant.

Suite des Ophrydées. — Ophrys mouche et araignée. — Ophrys abeille,en apparence organisé pour se  fertiliser toujours lui-même, mais avec des dispositions contraires favorables au croisement.

L'Orchis grenouille; fécondation due à ce que deux parties du labellum sécrètent du nectar.Coeloglossum— Gymnadenia conopsea. — Grand et petit Orchis papillon ; leurs différences et leurs modes de fertilisation.Pseudorchis -Exposé des divers mouvements des pollinies.

 Epipaclis palustris ; curieuse forme du labellum et son importance apparente pour la fructification de la fleur — Cephalanthera grandiflora ; avortement du rostellum, pénétration hâtive des tubes polliniques, exemple de fécondation directe imparfaite, concours des insectes. —Goodyera repens. —Spiranthes autumnalis; remarquables dispositions grâce auxquelles le pollen d'une jeune fleur est transporté sur une autre plante, sur le stigmate d'une fleur plus avancée.

 Malaxis paludosa : simples moyens de fécondation — Listera ovata : sensibilité du rostellum, explosion de la matière visqueuse; rôle des insectes ; parfaite disposition des divers organes — Listera cordata Neottia nidus-avis : sa fécondation semblable à celle du Listera.

 

 

Écrit par damien3l2 Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.